top of page
Rechercher

Vos pluies en leur temps

Article n°997 du 4 mai de LPH : paracha Be'houkotaï. « Si selon Mes statuts (Be’houkotaï) vous allez et Mes mitsvot vous gardez, vous les faites, Je donnerai vos pluies en leur temps ». On pourrait entendre qu’il existe un contrat simple entre le Créateur et Ses créatures : comportez-vous correctement selon Mes préceptes et en retour vous serez récompensé. Mais voilà ce que dit l’exégèse : si la mitsva donne accès au Monde futur, elle ne garantit pas de récompense ici-bas. Elle est sa propre récompense, ce qui est bien difficile à comprendre.

Il faut d’abord savoir que la bénédiction est activée si la mitsva n’est pas empreinte du souci de pratiquer Torah et Mitsvot… tout en ayant confiance que D.ieu pourvoira à nos besoins. Il s’agit d’être observant sans espérer de récompense ni éprouver d’obligation : les mitsvot sont pour notre bien car constitutives de notre identité !


Toutes les publications d’Ariela Chetboun sont en vente sur Amazon


LPH Le site d'informations 100% Israël


Pour Rachi, ces deux propositions ne sont pas conditionnelles l’une à l’autre (si… alors…). Il ne faudrait pas entendre si vous respectez ce que J’attends de vous, alors en guise de récompense, Moi Je dispenserai vos pluies en leur temps. Il s’agirait plutôt de supplications de D.ieu : Je vous en prie, observez Mes lois ! Pour le reste, ne vous en souciez pas, Je pourvoirai à vos besoins. Autrement dit, à chacun ses obligations : Hachem dispense de quoi vivre – les pluies, les bienfaits, de quoi être bénis – et nous, nous faisons ce que nous devons faire, notamment Torah et Mitsvot.

C’est une idée neuve, aux antipodes de la pensée chrétienne qui rémunère les bonnes actions. Comprendre Be’houkotaï selon la grille de lecture juive, c’est échapper à la plainte, à la critique des voies de D.ieu, à la colère contre notre « destinée ». C’est voir dans l’adversité accablante ce qui peut en ressortir de positif. Vos pluies signifie les bienfaits dont nous sommes abreuvés – de quoi vivre, mais pas seulement. Pour la Hassidout, ces pluies représentent tout ce qu’Hachem nous envoie : le tov que nous n’espérions pas mais aussi nos épreuves pour progresser ! Son désir est de nous donner tout ce dont nous avons besoin, comme un père le désire pour ses enfants et de nous voir bien grandir.

Regardons les choses autrement. Nous sommes responsables de notre perception des choses passées, de la qualité du présent et de notre engagement pour l’avenir. D.ieu donnera nos pluies en leur temps : une rosée de bénédictions adressées personnellement à chacun au moment propice.


La maturité spirituelle, c’est de comprendre qu’il faut travailler pour obtenir les choses et que D.ieu nous appuie dans notre effort. Chacun avance à son rythme. L’homme est fait de tohou (passion, vitalité, désir, expression) et de tikoun (prise de conscience, travail sur les relations, amélioration de comportement). Il brise puis répare les dégâts qu’il a commis. Notre survie n’est ainsi pas conditionnée par nos bonnes actions et par le regard que D.ieu pose sur nous. Son regard est indéfectiblement bienveillant. Il pourvoira, de toutes façons. Nous, nous devons travailler et grandir.


Toutes les publications d’Ariela Chetboun sont en vente sur Amazon


En librairie, en Israël en vente à :

Jérusalem : Gallia, 6 Mea Shearim tel 02 537 49 25 Tel Aviv : Librairie du Foyer, Masaryk 14 tel 03 524 38 35 Netanya : Judaïca (passage Smilanski) Raanana : Brahalabait 98 Ahuza, Kanion El Ram, tel 09 954 21 55 Ashdod : Daniel Ifrah, Merkaz Topaz, 6 Montifiori tel 08 86 666 58


et à PARIS : Librairie Emet, 250 Bd Voltaire (XIème) tel 01 43 48 94 33


Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page