top of page
Rechercher

Une nouvelle capacité d'expression

"On dit que la She’hina - la Présence divine - réside au sein du couple des époux qui s’unit pour procréer. Elle lui apporte la Mal’hout, la Royauté terrestre : une aptitude à la concrétisation de ce qui n’était jusque-là que rêves et projections. La jeune fille qui est elle-même Mal’hout devient Bina par le mariage, ce qui confère au couple une nouvelle capacité d’expression, bien utile pour exprimer ses sentiments envers l’autre ! Pour la Hassidout, un homme capable de s’abandonner à ses sentiments, c’est une qualité".

UNE ANNEE AVEC LA CABALE (extrait)

Secrets de la Torah et des Fêtes Juives

Livre 3/6 Lévitique Vayikra


Découvrir le 3ème livre :

Amazon FRANCE (livre papier et numérique) ici


Amazon US & ISRAEL ( papier et numérique) ici


LIRE LA SUITE – Tazria 2/4


"L’enfant qui naît de cette union 'incarne' physiquement les sentiments ; il les matérialise dans la réalité. C’est ainsi que l’on doit faire l’effort de reconnaître nos propres expressions sentimentales, nos émotions, chez nos enfants (nos désirs, nos colères…).


L’éducation consistera à comprendre l’enfant (en se reconnaissant partiellement en lui) et à le guider dans sa découverte de lui-même. Il s’agira de l’élever, dans le sens d’une élévation qui lui correspond : faire du créateur qui sommeille en lui un futur artiste, de cet enfant attiré par l’abstraction un intellectuel potentiel, de cet enfant doué de ses mains un artisan qui s’ignore encore, un agriculteur, un comptable, un enseignant, un commerçant, un imprimeur...


Ce faisant, 'travaillant' sur l’enfant et avec lui, on travaille sur soi, sur nos propres sentiments. Éduquer l’enfant selon son caractère, ses prédispositions, al pi darko 'selon son chemin', comme disent les Sages, lui permettra de grandir sans s’en détourner. D’une manière générale, l’éducation a pour but de dévoiler l’équilibre entre le corps et l’âme de l’enfant. La 'beauté' de l’enfant viendra de cet équilibre révélé, lorsque l’être n’est pas en lutte avec lui-même. Car la beauté, c’est l’harmonie".


Toutes les publications d’Ariela Chetboun ici


En vente en Israël à :

- Jérusalem : Gallia, 6 Mea Shearim

- Jérusalem : dans les locaux de QUALITA - Au Fil d'Ariane HaRav Agan 10


Et aussi à:

- Tel Aviv : Librairie du Foyer, Masaryk 14

- Netanya : Judaïca (passage Smilanski)

- Raanana : Brakha la Bait, Kanion El Ram, 98 A'houza

- Ashdod : Daniel Ifrah, Merkaz Topaz, 6 Montifiori


En vente en France à Paris : Librairie Emet, 250 Bd Voltaire (XIème)


Illustration : Pascal Campion - Marveling at miracles you created together

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page