top of page
Rechercher

Une formidable machinerie

"Par le puissant travail de fusion (‘Ho’hma), de scission (Bina) et de dispersion des éléments primordiaux qui s’opèrent à travers le korban offert au feu, par la chimie de transformation de la matière (poussière / sel / cendres, eau, air, feu), le Temple est une gigantesque machinerie de libération de l’âme enfermée dans la matière, de séparation entre l’organique et le spirituel, de transformation de la matière pour en révéler son aspect divin, d’élévation des étincelles de sainteté prisonnières du monde physique".

UNE ANNEE AVEC LA CABALE (extrait)

Secrets de la Torah et des Fêtes Juives

Livre 3/6 Lévitique Vayikra


Découvrir le 3ème livre :

Amazon FRANCE (livre papier et numérique) ici


Amazon US & ISRAEL (livre papier et numérique) ici


LIRE LA SUITE – Vayikra 5/5


"Les trois Temples connaissent dans l’Histoire une progression par rapport à la matière dont dont ils sont construits. Le Mishkan (le premier Temple démontable) était fait de bois, de tissu et de peaux : il relevait des règnes végétal et animal.


Le premier Beit ha Mikdash construit à Jérusalem par le Roi Salomon était fait en pierre. De pierre, donc du règne minéral ; Chlomo ha Mele’h voulait y faire le travail de birour du monde entier.

Les trois Temples connaissent dans l’histoire une progression par rapport à la matière dont ils sont faits. Le Mishkan (première génération de temple démontable) était fait de bois, de tissu et de peaux : il relevait des règnes végétal et animal.


La deuxième génération de Temple, le Beit ha Mikdash construit à Jérusalem par le Roi Salomon, détruit puis reconstruit, était de pierre, donc appartenant au règne minéral ; Chlomo ha Mele’h voulait y faire le travail de birour du monde entier.


La troisième génération - et dernier Temple B’’H - sera construit en eitan, d’un fer très résistant extrait des profondeurs de la terre, donc à l’intérieur du minéral. L’opération de birour ha nitsotsot nécessite ainsi de passer par tous les états de la matière. Le Mishkan est ainsi un intermédiaire entre le monde de la matière et les mondes divins : il a été institué pour permettre à l’homme juif de transformer la matière en en libérant l’énergie spirituelle".


Toutes les publications d’Ariela Chetboun ici


En vente en Israël à :

- Jérusalem : Gallia, 6 Mea Shearim

- Jérusalem : dans les locaux de QUALITA - Au Fil d'Ariane HaRav Agan 10


Et aussi à:

- Tel Aviv : Librairie du Foyer, Masaryk 14

- Netanya : Judaïca (passage Smilanski)

- Raanana : Brakha la Bait, Kanion El Ram, 98 A'houza

- Ashdod : Daniel Ifrah, Merkaz Topaz, 6 Montifiori


En vente en France à Paris : Librairie Emet, 250 Bd Voltaire (XIème)


Illustration : Ġoxwa

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page