top of page
Rechercher

Notre maison est un temple, et le Temple est notre maison

"Dans un sacrifice au Temple, les forces de cohésion mises en œuvre sont colossales, d’une puissance psychologique inouïe. C’est cela que le peuple juif a perdu en perdant son Temple : la possibilité de rester dans l’Unité avec l’Infini et la possibilité de réparer les accrocs dans le 'tissu' du monde. Alors le Temple, nous comprenons que c’est un lieu de connexion à soi-même et à l’Univers. Un lieu de fusion, un espace de constitution et de renouvellement identitaire entre le Juif, son peuple, sa Terre et son D.ieu. Le Temple est le creuset où, par le feu et par l’eau, est réalisé un formidable travail de 'clarification', d’affinage de la matière, celui de libération des nitsotsot, ces étincelles divines dispersées dans la matière du monde depuis le Tsimtsoum et la Création de l’Univers".

UNE ANNEE AVEC LA CABALE (extrait) Secrets de la Torah et des Fêtes Juives Livre 3/6 Lévitique Vayikra


Découvrir le 3ème livre : Amazon FRANCE (livre papier et numérique) ici


Amazon US & ISRAEL ( papier et numérique) ici


LIRE LA SUITE – Introduction (extrait)


"Par la chimie de la transformation de la matière (poussière, eau, air, feu), par le puissant travail de fusion, de scission et de dispersion des éléments primordiaux qui s’opère à travers le korban offert au feu, le Temple est une gigantesque machinerie de libération de l’âme enfermée dans la matière, de séparation entre l’organique et le spirituel, d’élévation des étincelles de sainteté prisonnières du monde physique. Le Temple est un espace de connexion entre le monde matériel et les mondes divins.



Voilà ce que nous donne à penser le Sefer Vayikra lu avec les Sages de notre tradition mystique. C’est une formidable réflexion sur ce qu’est l’être humain, sur ses besoins sociaux et psychologiques fondamentaux, sur son fragile équilibre. Et sur l’être juif en particulier.


Il est bon d’ajouter que, dans nos maisons, aujourd’hui, en préparant Shabbat par exemple ou une fête de notre calendrier, en cuisinant, en nettoyant, en nous faisant beaux et en embellissant notre table, nous reproduisons les gestes d’offrande au Temple, autant que le Temple reproduisait les gestes de la vie quotidienne du Juif dans son foyer. Notre maison est un temple, et le Temple est notre maison. Comme une matrice, il propose ce que doit être la vie juive, pour que le Juif reste connecté à lui-même, à sa vérité profonde, à sa simplicité native : être ce qu’il est.


Vayikra, ce sont dix sections de la Torah, de Vayikra à Be’houkotaï, sans ordre chronologique véritable. Ce sont les paroles de D.ieu à Moïse concernant les offrandes à faire au Temple, les lois de la cacherout, les questions de pureté et d’impureté et leur traitement (et le bain rituel), les relations intimes interdites, l’interdiction de la consommation du sang des animaux, la nécessité d’être saint à l’image de D.ieu, les lois concernant les prêtres servant au Temple, les Convocations Saintes, les fêtes du calendrier juif , les lois concernant le travail de la terre (la jachère et le Jubilé) et la propriété foncière… le respect de toutes ces lois autorisant la prospérité et la sécurité en Terre d’Israël.


Ce troisième Livre de la Torah est donc central pour la vie juive, et ses enseignements ésotériques sont centraux pour comprendre le monde dans lequel nous vivons et qui nous sommes en vérité".


Toutes les publications d’Ariela Chetboun ici


En vente en Israël à : - Jérusalem : Gallia, 6 Mea Shearim - Jérusalem : dans les locaux de QUALITA - Au Fil d'Ariane HaRav Agan 10


Et aussi à: - Tel Aviv : Librairie du Foyer, Masaryk 14 - Netanya : Judaïca (passage Smilanski) - Raanana : Brakha la Bait, Kanion El Ram, 98 A'houza - Ashdod : Daniel Ifrah, Merkaz Topaz, 6 Montifiori


En vente en France à Paris : Librairie Emet, 250 Bd Voltaire (XIème)

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page