top of page
Rechercher

Myriam Koskas, calligraphe

Ronde colorée de lettres joyeuses

Entrelacs de pensées amoureuses

Élégante parade de lettres mantelées

Nuage de souvenirs anciens…


Un coup de cœur ! Une amie m’a fait rencontrer Myriam Koskas, artiste calligraphe. Écriture hébraïque, évidemment. Je l’ai filmée dans son atelier en train de travailler et l’ai interviewée. J’ai tellement aimé Myriam, sa riche personnalité, son univers très féminin et profondément juif, sa générosité si... tunisienne ! sa beauté méditerranéenne, sa rigueur professionnelle, sa créativité ! Une belle âme... Intelligence, présence et kedoucha.


Bouffée mystique

Prière dans un souffle

Calicot brûlant

Danse d’ombres sages

Palimpseste secret…


Ce qui est étrange avec l’art calligraphique, c’est que c’est un monde d’oppositions. Il faut, pour créer une œuvre, une forme d’abnégation très particulière, du silence et de l’immobilité, de la discipline et de la patience, un regard acéré et un geste strict. Le corps ne bouge pas et la main, à peine. La plume sèche de métal crisse sur le papier régulier. L’encre aux couleurs profondes se dilue rapidement et s’altère, menace à chaque instant d’échapper à la trajectoire. La ligne est fine ou le trait épais mais toujours précis et ferme. Et paradoxalement, si le travail peut paraître ingrat et exigeant, lent, austère, nécessitant une concentration quasi monacale, le résultat final, lui, est plein de sentiments. Aérien ou flamboyant :


Bulle d’amour timide

Parole sucrée enrobée de tendresse

Élan de désirs naissants

Promesse éternelle brodée à l’encre lourde…


Comme un ballet : discipline de l’entraînement, rigueur incessante de l’effort, répétitions, concentration maximum et exigence de perfection, pour un résultat magique de mouvements du cœur, de beauté de l’esprit et de lumière savamment coordonnée qui vous emporte dans une danse intemporelle.


C’est tout cela la calligraphie hébraïque, et Myriam en est un maître.


Drapeau volontaire

Bannière engagée dans la bataille de la vie

Oriflamme pour l’aventure

Armée de lettres en guerre, puissantes et caparaçonnées...



Myriam Koskas vit et travaille à Netanya avec sa famille autour d’elle b’’h.


Vous pouvez découvrir et suivre sa production, en ligne sur Instagram et sur sa page Facebook. Chaque semaine elle y illustre la parashat ha shavouah.


Peut-être aurez-vous envie de posséder une de ses œuvres, ou d’en offrir une, composée spécialement à une occasion que vous lui détaillerez. Si le travail de Myriam est à chaque fois unique et merveilleux, il est encore abordable et reste à notre portée.


Je vous souhaite un gros coup de cœur ! Comme moi, vous aurez envie de devenir l’amie de Myriam...

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page