top of page
Rechercher

Le temps existe ; il n'existe pas

"Du point de vue de D.ieu, expliquent nos Sages, le temps n’existe pas : passé, présent et futur se confondent dans une infime et infinie éternité. Ce ne serait que pour pouvoir appréhender ces notions complexes que la tradition ésotérique distribue l’enchaînement des mondes et la création de l’univers en séquences qui se succèdent l’une à l’autre et dans des espaces distincts. De plus, pour D.ieu, Omniscient et Créateur de toute chose, tout est déjà connu "d’avance" : début et fin "des temps", issue de l’humanité, destinée de chaque être vivant. Le Rechimo - ou Evaluation - le plan divin pour Sa créature, est déjà inscrit dans la pensée divine comme une arborescence totale. Tout y est déjà contenu et chacune de ses potentialités envisagée, dans ses infinies ramifications : chaque visage de l’Histoire possible de chaque cellule d’existence humaine".

UNE ANNEE AVEC LA CABALE

Secrets de la Torah et des Fêtes Juives

Livre 6/6 Secrets du temps et des Fêtes (extrait)


Découvrir le 6ème livre ici


Amazon US & ISRAEL (livre papier et numérique) ici


"Parallèlement à cette idée que D.ieu ayant créé le temps, celui-ci n’existe pas, nous trouvons une autre notion : celle que le temps humain a une correspondance à l’échelle du divin. C’est là toute la beauté de la pensée juive qui n'exclue rien, et surtout pas le contraire de la chose qu’elle a d’abord envisagée ! C’est le roi David qui a défini cette correspondance entre temps humain et "temps divin". En voici un premier exemple :


« Tous les arbres du jardin, tu peux t’en nourrir ; mais l’Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal, tu n’en mangeras point : car du jour où tu en mangeras, tu dois mourir ! » (Berechit 2.16-17).


"Du jour" : Adam ayant vécu 930 ans (1000 ans - 70 qu’il « donne » au roi David qui était destiné à mourir à sa naissance), les Sages interprètent que un jour de D.ieu correspond à mille ans pour l’être humain, l’Adam mortel chassé du Gan Eden. Adam mourut donc selon le jour divin.


"Mille ans sont à tes yeux comme la journée d’hier"

(Psaumes du Roi David 90.4)


Un autre exemple d’un parallèle possible entre le temps de D.ieu et le temps des hommes : le calcul de la durée de l’asservissement en esclavage des Bnéi Israël en Egypte. Le Meam Loez rapporte :


« Le réel asservissement des Israélites débuta à la naissance de Myriam et 83 ans et 4 mois. Car les 12 tribus sont mises en parallèle avec les 12 heures de la journée. Or 1 jour de D.ieu représente 1000 ans et 1 heure de D.ieu, 83 ans et 4 mois. Puisque les fils de Jacob voulaient détruire l'une des 12 tribus [en tuant leur frère Joseph] - qui représente l'une des 12 heures du jour - il fut décrété, selon le principe "mesure pour mesure", que leurs descendants seraient asservis pendant une heure de D.ieu, soit quatre-vingt trois ans et quatre mois ».


Toutes les publications d’Ariela Chetboun ici


En vente en Israël à :

- Netanya : Judaïca (passage Smilanski)

- Tel Aviv : Librairie du Foyer, Masaryk 14

- Jerusalem : Manny's Book Store, Khavakuk 2

- Jerusalem : Gallia, 6 Mea Shearim

- Jerusalem : Or Ha Haïm, Hapisga 45

- Raanana : Brakha la Bait, Kanion El Ram, 98 A'houza

- Ashdod : Daniel Ifrah, Merkaz Topaz, 6 Montifiori


A Paris : Librairie Emet, 250 Bd Voltaire (XIème)

A Neuilly : Judaïc-Store 20 rue Paul-Chatrousse


Illustration : A M. (Portugal)

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page