top of page
Rechercher

Ame animale et âme divine

« A travers la confrontation entre les deux frères jumeaux Yaacov (Jacob) et Essav (Ésaü), c’est du combat intérieur qui se livre en nous, à chaque instant et tout au long de notre vie, dont nous parle la mystique juive. Yaacov et Essav incarnent, l’un l’âme divine, l’autre l’âme animale. Ils sont les deux revers d’une même pièce. L’un ne peut exister sans l’autre. Ils sont le moteur et l’obstacle, le but et l’égarement, les forces qui s’affrontent. Mais si l’on croit que l’âme animale (pulsions, désirs, vitalité) vient contrecarrer l’âme divine (transcendante et spirituelle) pour l’empêcher de réaliser ses profondes aspirations de dévoilement du divin… on passe à côté de l’essentiel ! »

UNE ANNEE AVEC LA CABALE (extrait)

Secrets de la Torah et des Fêtes Juives

Livre 1/6 Genèse Berechit


Découvrir le 1er livre :

Amazon FRANCE (livre papier et numérique) ici


Amazon US & ISRAEL (livre papier et numérique) ici


Lire la suite - Vayetse 1/3


« Nous sommes Yaacov et nous sommes Essav, tout à fois et à chaque moment de notre existence. Ils ne sont pas des figures extérieures. Pas plus que nous ne sommes exclusivement Yaacov aux nobles penchants, contrarié par un Essav figure de l’autre absolu. Nous contenons Yaacov et Essav. Nous sommes l’un et l’autre. Mais si l’on croit qu’Essav, qui représente l’âme animale vient contrecarrer Yaacov, l’âme divine pour l’empêcher de réaliser ses profondes aspirations de dévoilement du divin, on n'a pas saisi le plus... saisissant !


Ceci est sans doute le plus merveilleux enseignement de la Hassidout : l’âme animale est aussi d’origine divine. Si sa fonction est de nous séduire, de nous écarter du droit chemin et de nous perdre, elle prend les vêtements du Mal pour nous confronter à l’épreuve et espérer nous faire réussir celle-ci. Pour apprendre et nous accomplir, pour nous dépasser. Sa mission est de nous tenter, mais elle ne veut pas notre chute. L’âme animale, toute de désirs brutaux et impatients, dans l’immédiateté de la réalisation et l’impétuosité de ses besoins… veut in fine notre bien, un bien construit dans la sagesse de l’apprentissage, un bien profond qui mène à la joie et à la sérénité.


L’étape suivante est de comprendre et d’accepter que si le Mal est en nous pour nous éprouver, que ce Mal est d’origine divine et qu’il veut en vérité notre Bien, alors cela signifie que tout le Mal qui nous arrive - l’adversité, la maladie, les coups de l’existence, etc. - nous nous les envoyons à nous-même ! Et comme notre âme divine est ce qui constitue l’essence-même de notre être, alors c’est D.ieu lui-même, qui est au fond de nous, qui nous envoie nos épreuves.


Le Mal est une projection de notre inconscient. Nous sommes l’artisan de notre souffrance, tout comme nous sommes le remède à nos maux, la source de notre joie. Nous sommes d’origine divine… et divine. C’est du Mal que peut sortir le Bien, le Bon.


Alors ta’hchov tov vé yihié tov « Pense bien et cela ira bien », le fondement de la pensée positive et de la Loi de l’Attraction, tel qu’on peut l’appréhender aujourd’hui ».


Toutes les publications d’Ariela Chetboun ici


En vente en Israël à :

- Netanya : Judaïca (passage Smilanski)

- Tel Aviv : Librairie du Foyer, Masaryk 14

- Jerusalem : Manny's Book Store, Khavakuk 2

- Jerusalem : Gallia, 6 Mea Shearim

- Jerusalem : Or Ha Haïm, Hapisga 45

- Raanana : Brakha la Bait, Kanion El Ram, 98 A'houza

- Ashdod : Daniel Ifrah, Merkaz Topaz, 6 Montifiori


A Paris : Librairie Emet, 250 Bd Voltaire (XIème)

A Neuilly : Judaïc-Store 20 rue Paul-Chatrousse


Illustration : Françoise de Felice

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page