top of page
Rechercher

Israël, 16 octobre 2023

Les enfants sont déchaînés. Cela fait une semaine que les crèches et les écoles sont fermées. Les plus grands ont cours en zoom, ou pas, et les plus petits sont gardés dans la famille, chez les grands-parents. Et ils commencent à être intenables. Ça hurle dans le quartier. J'imagine le niveau d'affolement des enfants qui captent tout - des bribes d'infos horribles à la TV et à la radio, la tristesse, le stress, la frustration et la colère des parents, et l'angoisse de ceux-ci quand ils ont un jeune au front.

Je ne suis pas encore sortie aujourd'hui. J'ai procrastiné toute la matinée en attendant de savoir ce qu'il se passe dans la bande de Gaza. La pression sur nos dirigeants doit être colossale et multi-fronts pour qu'ils acceptent de fournir de l'eau aux Gazaoui, alors que nos 200 otages doivent survivre dans des conditions terribles. Quelle responsabilité... Il semblerait que les Européens ne soient pas en mesure de développer véritablement d'empathie quand il s'agit des Juifs. Il y a un truc qui bloque chez eux, je ne sais pas, une incapacité ontologique, on va dire.


Fin de la journée bientôt. 45' de cardio-dance pour sortir de ma léthargie et me fatiguer pour mieux dormir ce soir - qui arrive à dormir correctement depuis 9 jours ?... Sortons marcher un peu sur la plage pour voir le coucher de soleil sur la Méditerranée impassible 🌅

Kommentare


bottom of page