top of page
Rechercher

Une année avec la Cabale. Secrets de la Torah et des Fêtes juives

Six petits livres en vente sur Amazon 13,89 € chacun, aux Éditions Les Belles Ames

La réincarnation des âmes est au cœur de la sagesse juive. Cela permet de poser de belles questions.


Qu’ai-je à voir avec la famille dans laquelle je suis né.e ?


Pourquoi les parents et les enfants ne se ressemblent-ils pas ?


Qu’est-ce que cela signifie vraiment se connaître soi-même ?


Que suis-je censé.e faire sur terre ?


Mon âme-sœur existe-t-elle ? La Hassidout répond à ces questions et à bien d’autres.


Pourquoi faut-il manger casher ?

Qu’est-ce que le Jardin d’Eden ?

Comment serai-je jugé.e à mon départ de ce monde ?...


Tous les livres d'Ariela Chetboun ici


Pendant 3.500 ans*, il a été demandé aux Juifs un très grand nombre de choses, d’être dans le naassé, le faire : respecter les commandements divins sans en comprendre la signification. Nous avions beau trouver des raisons sanitaires à la cacherout, reconnaître des vertus de longévité des couples aux lois de pureté familiale, convenir des valeurs écologiques et sociales du repos shabbatique, nous étions privés du sens - une mesure pédagogique pendant l’enfance du peuple juif, en quelque sorte. Aujourd’hui, nous vivons en adultes l’époque bénie qui nous autorise l’accès au nichma, l’entendement : la compréhension des mitsvot. Pourquoi ? Pour nous préparer à ce que la grande majorité des rabbins en Israël considèrent comme l’ère pré-messianique. Alors étudions !


La connaissance secrète de la Torah donne accès à l’édifice entier de la pensée juive, d’une richesse infinie. Avec ces clefs de compréhension, la raison est enfin satisfaite. Avec la jubilation de l’esprit vient le lâcher-prise et la possibilité nouvelle de se laisser emporter par ce que dit vraiment le Texte, semaine après semaine, de découverte en découverte.


Tous les livres d'Ariela Chetboun ici


Ariela Chetboun est anthropologue et ergonome. Elle vit en Israël et étudie. Auteur d’ouvrages de Cabale et Hassidout, elle s’inscrit dans une longue tradition, celle de mettre par écrit l’enseignement oral de ses Maîtres בסייד . Elle y apporte sa plume, une langue claire qui rend accessible ces enseignements jadis hermétiques.


* Il faut savoir qu'au XVIIème siècle, le Rav Abraham Azoulay rappela que, depuis l’an 1490 déjà qui marquait le début de la période de la Nouvelle Génération, il avait été recommandé d’étudier sans limitation « la Sagesse de la Vérité », le « Discernement ». De nouveau, en 1540, il fut recommandé que jeunes et vieux s’y consacrent « comme à l’accomplissement d’un précepte majeur ». Le Baal ha Tanya le confirmera au XVIIIème siècle et le Rav Kook au début du XXème. La Torah cachée devait être révélée au plus grand nombre.

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page