top of page
Rechercher

Trouver son "makom"... et s'épanouir !

Je vis dans un monde où... la vie reprend déjà ses aises ! Sauf là, pile maintenant : énorme tempête à Netanya depuis cette nuit. Vent de folie dans les palmiers, grondements de tonnerre, éclairs hollywoodiens, grêle qui frappe à la porte... Il y a des chats cachés sous les pots de fleurs et les perroquets ont déserté les frondaisons. Et nous, pelotonnés sous des couvertures, collés contre les radiateurs à huile (le chauffage et l'isolation en Israël, ce n'est toujours pas ça !), nous empilons les épaisseurs de pulls et de chaussettes...

Alors j'ai envie de mettre un peu de soleil dans tout ça ! La semaine dernière, plantations dans notre petit jardin, depuis Tou Bichvat, qui est tombé cette année le 28 janvier.


Je te souhaite de trouver toi aussi ton "makom", ton lieu de vie, celui où tu te sens complet, entier, en vibration, en équilibre. Question de climat, de vue, d'environnement social, de niveau sonore...


Pour certains ce sera Jérusalem, pour d'autres Tel Aviv ; la mer la montagne la ville ou le désert, un appartement hyper-urbain, une petite maison loin de tout, un yishouv en Judée Samarie, un moshav agricole dans le centre du pays ou un kibboutz industriel sur la route de Migdal Shemesh ; des champs et des oiseaux, des trottoirs et des cafés... une communauté laïque ou religieuse, ou mixte comme chez nous !


Entre vergers, mer et centre-ville, tout près de gens de qualité, d'une gentillesse absolue. Là, nous creusons nos racines, nous les retrouvons... et nous plantons des fleurs, pour l'embellir encore !


Une intuition : il faudrait d'abord trouver son "makom" ; là, on trouvera son âme-soeur, et là, ensemble, on se réalisera, en tant qu'individu, en tant que couple et en tant que famille...


Bonne recherche !


Toutes les publications d’Ariela Chetboun ici

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page