top of page
Rechercher

Recommencer l'année... renouvelé(e) !

"L’année recommence. C’est un sentiment très particulier, pour toi aussi peut-être. Pour ma part, j’éprouve comme une joie calme, une excitation profonde. Une sensation secrète de confiance en l’avenir, le plaisir tout simple de retrouver mes bases après la sourde inquiétude des fêtes de tichri. L’impression que les choses sont de nouveau en ordre : on ouvre le premier rouleau de la Torah, le Sefer Berechit, et la vie normale, avec tous les espoirs qu’elle contient, recommence. Le travail reprend, c’est la vraie rentrée des classes, la maison est… rangée. De nouveau, la possibilité de me projeter sérieusement dans les projets, les idées nouvelles pour l’année qui s’amorce, l’envie de faire, de réussir, d’atteindre mes objectifs personnels. Très agréablement, tout au fond de moi, une antique sensation de richesse qui permet d’être pleinement concentré – les granges sont pleines après les récoltes en cette saison. Que va-t-il se passer cette année ? Que vais-je apprendre ? Que vais-je découvrir que j’ignorais ? Qu’est-ce qui me transformera ?…"


UNE ANNEE AVEC LA CABALE (extrait)

Secrets de la Torah et des Fêtes Juives

Livre 1/6 Genèse Berechit


Découvrir ici

"La lecture hassidique du Livre de la Genèse te fait immédiatement entrer dans le monde ésotérique de la Cabale. Le premier des cinq Livres de la Torah te permet de toucher d’emblée les notions principales de la mystique juive. On aborde tout de suite le processus complexe de la création du monde et le projet du Créateur à notre égard.


On entend parler pour la première fois des différents mondes divins et de leur « enchaînement » : Atsilout, Brya, Yetsira, Assya… mondes de l’Émanation, de la Création, de la Formation, de l’Action…


On esquisse la notion de jardins d’Eden (il y en a plusieurs), de la création du temps et de la mort.


On se confronte au sens profond de l’existence avec la découverte du principe des réincarnations successives. On plonge dans la psychologie des conflits intérieurs entre sagesse et plaisirs, nobles aspirations et pulsions animales.


On découvre la structure de l’âme et ses différents degrés : nefesh, roua’h, néchama, ‘haya, ye’hida… élan vital, esprit, âme spirituelle, âme prophétique, parcelle de l’Unique…


Dans Genèse/Berechit on parle aussi beaucoup du corps, des quatre éléments fondamentaux qui le constituent, de son rôle essentiel dans la vie de l’âme et de leurs interactions.


On traite en profondeur des grands couples d’opposition qui structurent la pensée juive dans son essence la plus intime, et on exhume ici l’origine des archétypes universels les plus anciens : le bien et le mal, le masculin et le féminin, la lumière et l’obscurité, l’intérieur l’extérieur, le proche le lointain, le matériel le spirituel, la lumière le réceptacle, le caché le dévoilé, etc."


Toutes les publications d’Ariela Chetboun ici


Retrouver chaque jour Ariela Chetboun sur FaceBook ici

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page