top of page
Rechercher

Notre génération : le "talon" du Messie

« Où trouve-t-on le mot ‘ekev pour la première fois dans la Torah ? Bien évidemment dans la Genèse au chapitre 3 verset 15 où apparaît le Serpent lors de la faute d’Adam au Jardin d'Eden. Il est dit que l’animosité règnera entre le serpent et l’humain, du fait de la faute d’Adam »...

UNE ANNEE AVEC LA CABALE

Secrets de la Torah et des Fêtes Juives

Livre 5/6 Deutéronome Devarim (extrait)


Découvrir ici


LIRE LA SUITE : ‘Ekev 4/4


"L’homme frappera le serpent à la tête (roch) et le serpent lui t’attaquera au talon" (‘ekev).


Ici, la grand traducteur Onkelos a traduit autrement. Il a traduit 'rosh' par 'devant' (lékadmin), et '‘ekev' par 'lésofa', ce qui signifie par 'ta fin, ce qui te finit, le plus bas de toi', soit la partie en contact avec la terre, impure.


L’autre occurrence très connue de ‘ekev se trouve en Genèse 25.26, à la naissance de Yaacov Avinou, la racine de Yaakov étant ‘Ekev :


וְאַחֲרֵי-כֵן יָצָא אָחִיו, וְיָדוֹ אֹחֶזֶת בַּעֲקֵב עֵשָׂו, וַיִּקְרָא שְׁמוֹ, יַעֲקֹב

Ensuite naquit son frère tenant de la main le talon ('ekev) d'Ésaü et on le nomma Yaakov (Y-'Ekev) [...]


Nous allons découvrir maintenant d’autres sens au mot ‘ekev. Sa racine עקב a en effet de nombreuses acceptions :

- suivre, pister, traquer, calquer

- tromper, duper

- cuber, élever au cube

- retenir, empêcher


Nous en découvrons quelques exemples en Genèse 27.36, lorsque Essav constate que Yaacov son frère lui a pris la bénédiction que Yits’hak leur père lui destinait :


וַיֹּאמֶר הֲכִי קָרָא שְׁמוֹ יַעֲקֹב, וַיַּעְקְבֵנִי זֶה פַעֲמַיִם

Ésaü dit alors : 'Est-ce parce qu'on l'a nommé Yaakov qu'il m'a… talonné deux fois déjà ?'. Entendre 'il m’a attrapé, il m’a retenu, empêché'. Onkelos traduit : il s’appelle Yaakov car (‘ha’hmani), il a été plus intelligent que moi, il a rusé.


Ekev a donc aussi le sens de retard, d’ajournement, d’empêchement comme dans להתעקב ou להתעכב, (s’)attarder, être retardé. C’est le sens que la Hassidout veut ici explorer. Il est dit en effet que notre génération, celle-ci, la nôtre (!) est la génération 'du talon du Messie'. Ou pour parler la langue de la Cabale, peut-être seulement 'le talon du talon du talon du Messie' : nous commençons de percevoir et d’enregistrer les signes avant-coureurs annonciateurs de l’ère messianique…


Les bénédictions dont il est question dans la parasha ‘Ekev concerne cette génération du talon du Messie, la génération qui est revenue en majorité sur sa terre. Cette génération se voit dotée ici d’outils intellectuels pour appréhender autant les michpatim et les ‘houkim si difficiles à concevoir et à accepter les mitsvot qui semblent faciles à intégrer, celles que l’on risquerait de 'fouler du talon'. Car cette génération qui revient est liée au Daat, à la compréhension profonde, à la conscience du divin.


On appelle cette génération du ‘ekev car la Guéoula, la Délivrance messianique est retardée. On se souvient de Yaakov se prosternant sept fois devant Essav lorsqu’il revenait vers sa Terre. Ce faisant, la Délivrance a été retardée, repoussée au septième millénaire. Mais comme il est dit par ailleurs que les bénédictions se prennent avant Shabbat, c’est donc au sixième millénaire que la Guéoula sera vécue.


La délivrance messianique est une conscience qu’elle est advenue, et qui se traduit alors par un état réel psychique et physique. Un état d’esprit. Et à ce point des choses, se révéler à soi-même et au monde, remplir sa vie de ce que l’on est, véritablement.


Il faut ici développer une vertu toute particulière, la sagesse de savoir patienter (‘Ho’hma léamtin) et d’attendre la Délivrance lorsque celle-ci se présente comme imminente. Un immédiat… qui se fait attendre ! Ce temps est mis à profit par l’étude qui permet de construire les kelim, les réceptacles pour la lumière divine à recevoir très prochainement. Ouvrir les yeux afin qu’ils soient décillés sur la réalité non visible. Il faut intégrer la Délivrance dans notre réalité présente pour la faire advenir".


UNE ANNEE AVEC LA CABALE

Secrets de la Torah et des Fêtes Juives

Livre 5/6 Deutéronome Devarim (extrait)


Découvrir le 5ème livre ici


Toutes les publications d’Ariela Chetboun ici


En vente en Israël à :

- Netanya : Judaïca (passage Smilanski)

- Tel Aviv : Librairie du Foyer, Masaryk 14

- Jerusalem : Manny's Book Store, Khavakuk 2

- Jerusalem : Gallia, 6 Mea Shearim

- Jerusalem : Or Ha Haïm, Hapisga 45

- Raanana : Brakha la Bait, Kanion El Ram, 98 A'houza

- Ashdod : Daniel Ifrah, Merkaz Topaz, 6 Montifiori

- Ashdod : Makhon Tiferet ha Kodesh (Arye), Chevet Levi 14


En France, à Paris : Librairie du Temple, Librairie Emet, Kol Yehouda et Judaïc-Store à Neuilly


Illustration : Graciete Pedroso

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page