top of page
Rechercher

L'ennemi est toujours intérieur

« Pharaon aime beaucoup Moïse qui a grandi dans sa maison, mais Moshé s’oppose à lui. Il lui est difficile de le voir s’élever contre lui. Pharaon savait en effet que Moshé Rabbenou vitalisait sa maison et l’Égypte tout entière. Le laisser sortir, lui et son peuple, et le perdre, c’était perdre bien plus qu’une main d’œuvre nombreuse et corvéable. Pour Pharaon, c’était perdre la vitalité-même et une part de la puissance de l’Égypte. Le paradoxe – qui n’en est jamais un puisque c’est ainsi que les choses doivent advenir – c’est que Pharaon avait fait entrer dans sa maison celui qui le ferait chuter, alors qu’il le recherchait en dehors de son palais. Rien ne sert de chercher l’ennemi à l’extérieur, il est toujours en nous, dit la Hassidout »…

UNE ANNEE AVEC LA CABALE (extrait)

Secrets de la Torah et des Fêtes Juives

Livre 2/6 Exode Chemot


Découvrir le 2ème livre :

Amazon FRANCE (livre papier) ici


Amazon FRANCE (Kindle, format numérique) ici


Amazon US & ISRAEL (livre papier et numérique) ici


LIRE LA SUITE – Va’era 2/3


"Il faut imaginer la puissance qui s’oppose ici à Pharaon. Mais comment se départir de notre logique humaine pour comprendre le tsadik qu’était Moshé Rabbenou ? Tentons de mieux le cerner. Moïse porte dix noms. Le nom par lequel nous le connaissons משה signifie « Ce qui a été sera », ma ché haya hou ché yihié :


Il est le guilgoul, la réincarnation, de l’âme d’Adam ha Richone, et son corps est la réincarnation du corps de Noé. Le Midrash le dépeint comme un « géant ». Comme Noé, Moshé prend sa source dans le monde du Tohou, d’avant la Création. La source de son intellect est donc le Tohou. Comme Noé, Moshé œuvre au basculement de deux grandes périodes de l’humanité : avant et après le Déluge ; avant et après le don de la Torah. Comme Noé, Moshé détruit pour que le monde puisse être reconstruit sur de nouvelles bases.


Moshé est un être qui n’a pas le sens de la réalité qui nous entoure. Il n’est pas une âme qui "s’habille" dans les sentiments ou dans les mots. Il est tiré des eaux, du monde du Tohou par Batya, fille de Pharaon. Mais il renaît, en quelque sorte, dans la maison du Roi d’Égypte, dans le monde d’Atsilout. Dans le palais de Pharaon, sa seconde maison, Moïse grandira et étudiera tout ce que l’Égypte pouvait alors offrir de connaissances dans les arts et les sciences.


L’âme de Moshé est si élevée qu’il en bégaie. « Lourd de bouche et lourd de langue », il lui est difficile de limiter la puissance de son âme pour exprimer « la Torah écrite et la Torah orale », comme disent les Sages. Son corps est en chvira permanente avec son âme. Il est dans la destruction. C’est avec l’évocation d’un nom divin qu’il tuera l’Égyptien ; il brisera les tables de la Loi ; dans le désert il frappera le rocher, etc. Il déchaîne la chvira dès qu’il agit, il brise tout. C’est pourquoi la peine des esclaves hébreux augmentera encore à cause de ses interventions auprès de Pharaon : les Hébreux devront désormais récolter la paille et fabriquer les briques pour continuer de construire les villes de Pharaon, alors qu’auparavant elles leur étaient fournies ».


Toutes les publications d’Ariela Chetboun ici


En vente en Israël à :

- Netanya : Judaïca (passage Smilanski)

- Tel Aviv : Librairie du Foyer, Masaryk 14

- Jerusalem : Manny's Book Store, Khavakuk 2

- Jerusalem : Gallia, 6 Mea Shearim

- Jerusalem : Or Ha Haïm, Hapisga 45

- Raanana : Brakha la Bait, Kanion El Ram, 98 A'houza

- Ashdod : Daniel Ifrah, Merkaz Topaz, 6 Montifiori


A Paris : Librairie Emet, 250 Bd Voltaire (XIème)

A Neuilly : Judaïc-Store 20 rue Paul-Chatrousse


Illustration : Pablo Picasso

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page