top of page
Rechercher

L’Arche de Noé : de l’ordre dans nos pulsions animales

"À ce stade de l’enfance du monde, l’humanité était plongée dans le Tohou : les hommes subissaient l’emprise de leurs désirs, dans une quête sans fin de plaisirs, incapables de gérer leurs pulsions. De longues existences de luxure, sans hésiter à recourir à la violence pour obtenir ce qui leur résistait. C’est à ce chaos que D.ieu voulut mettre fin. Il confia alors à Noé la tâche de construire une structure très spéciale : hermétique, étagée et cloisonnée, bien étanche pour résister à la puissance des éléments naturels déchaînés à l’extérieur et au travail de décantation intérieur. Doivent y être accueillis et rangés, en bon ordre et par paire, tous les animaux de la Création. Tout en haut, les hommes, en-dessous les bêtes, au-dessous d’eux, les déchets. D.ieu ordonne de respecter une abstinence complète – pour les couples humains autant qu’animaux – durant tout leur séjour dans l’Arche".


Extrait de : "Une Année avec la Cabale. Secrets de l'Âme, du Temps et des Fêtes juives" (487 pages) en vente sur Amazon :


France ici etUS & Israel ici



LIRE LA SUITE – Noé



"Dehors, les éléments font rage. Des eaux brûlantes et sulfureuses détruisent tout et recouvrent le monde, tuant toute vie. La terre est purifiée et renouvelée. Dans l’Arche, les choses sont organisées et pacifiées au cours d’un processus qui dure une année entière. On l’a compris, les bêtes représentent les pulsions dont on dit qu’elles sont « animales » : le désir, l’élan vital, l’ego de notre Tohou intérieur. L’Arche peut donc être vue comme une métaphore, celle d’une pensée correctement structurée (les étages de l’Arche sont affectés à des fonctions particulières) où les « animaux » (les désirs dans leur vitalité brute) trouvent leur place harmonieusement, tiennent leur rôle de moteur à l’action mais ne débordent pas l’homme. La Torah enseignera tout au long des cinq Livres comment « sacrifier » notre part animale en offrant sur l’autel du Service divin des animaux qui nous représentent, selon des rituels précis visant à encadrer scrupuleusement cette violence, à nous civiliser.


Ce que Noé apporte à l’humanité est essentiel : l’apaisement des sens. À travers lui, D.ieu montre à chacun – seul comme Noé – comment se construire une « arche » : des structures mentales solides pour pouvoir recevoir le message divin. Noa’h a construit les kelim d’une humanité renouvelée : une nouvelle façon de penser, un langage, une attitude dans l’existence. Il nous enseigne la manière de trouver l’équilibre, de maîtriser la psyché, canaliser les désirs, calmer la recherche de plaisirs. C’est la fonction de l’Arche, son œuvre civilisationnelle : construire des réceptacles du message divin pour les hommes afin que l’humanité sorte de son enfance brouillonne et entre dans sa maturité. L’Arche est l’image d’une structure visant à instaurer l’harmonie.


Chacun de nous peut construire son arche : structurer ses connaissances, ordonner ses expériences, élaborer sa vie psychique afin de canaliser son animalité et pouvoir, à partir de là, recevoir l’influx divin pour participer, grâce à son individualité ordonnée, au Projet divin pour l’humanité. C’est cela être homme dans la pensée juive.


Dans la tourmente de l’adversité, entre et réfugie-toi dans l’Arche, reviens à la structure des choses : pense correctement et prie aux sources. Ressourcé, sors de cette tèva pour affronter l’adversité avec les bonnes dispositions : les bonnes pensées, la bonne vision".


Illustration : 11th century unknown painters - Noah's Ark


“Une année avec la Cabale. Secrets de l’Âme, du Temps et des Fêtes juives” (487 pages) est en vente ici


Retrouvez la série des six petits livres (120 pages chacun environ) en vente en librairie en Israël à :


Jérusalem : Gallia, 6 Mea Shearim tel 02 537 49 25 Tel Aviv : Librairie du Foyer, Masaryk 14 tel 03 524 38 35 Netanya : Judaïca (passage Smilanski) Raanana : Brakha la Bait, Kanion El Ram, 98 A'houza tel 09 954 21 55 Ashdod : Daniel Ifrah, Merkaz Topaz, 6 Montifiori tel 08 86 666 58


et à Paris : Librairie Emet, 250 Bd Voltaire (XIème) tel 01 43 48 94 33

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page