top of page
Rechercher

Etre ou ne pas être aligné.e

“Ne pas être ‘aligné’, c’est par exemple, ne pas être marié(e) avec la bonne personne, ne pas avoir l’attitude éthique que l’on estime que l'on devrait avoir au travail, ne pas se sentir bien là où l’on vit, perdre son temps en n’étant pas actif.ve dans le domaine qui nous est véritablement destiné, éprouver le besoin d’exprimer quelque chose… mais ne pas révéler son potentiel, etc.”.

UNE ANNEE AVEC LA CABALE (extrait) Secrets de la Torah et des Fêtes Juives Livre 4/6 Nombres - Bamidbar


Découvrir le 4ème livre : Amazon FRANCE (livre papier et numérique) ici


Amazon US & ISRAEL ( papier et numérique) ici


LIRE LA SUITE : Balak – 2/5


"C’est un entre deux, un temps suspendu, un moment d’immobilisation pour les Hébreux, du moins est-ce ce que nous pensons, vu de l’extérieur. Ils sont sortis du désert et campent dans une vallée, après avoir combattu leurs ennemis, peuple après peuple, pour accéder aux terres que D.ieu leur a promis. Les Hébreux sont maintenant installés aux marches du royaume de Moab et le roi de ce territoire, Balak, prend peur.



Afin de faire échouer le projet des Hébreux de passer sur son territoire, le roi Balak mande Bil’am, le grand prophète non juif de cette époque.


A ce moment du récit biblique, les Hébreux sont confrontés à une nouvelle façon d’être. Ils viennent de quitter la quiétude du désert et leur relation intime et permanente avec Hachem, ce qui leur conférait le confortable sentiment de l’évidence d’un Créateur libérateur et protecteur.


Ici, ils guerroient pour accomplir la promesse divine de la Terre promise. Ils s’extraient de leur ‘zone de confort’. Ils font l’effort d’être transformés, de découvrir l’inconnu, de se découvrir tout autres. Ils ont définitivement quitté le désert, ce monde d’où le plaisir matériel était absent, où l’ego, l’âme animale s’efface et disparaît avec lui.


C’est une des leçons de cette parasha. Si l’on reste confiné dans un monde clos et protégé, nous ne risquons pas d’être confronté à l’altérité, de nous poser des questions, de nous remettre en cause et donc nous ne nous autorisons pas à prendre le risque de progresser et de nous améliorer.


C’est toute la question de la réflexivité, de l’image que l’on a de soi-même, si difficile à appréhender et à modifier. Cette image de soi doit idéalement coïncider avec l’existence que l’on a. Conception de l’existence, image de soi et existence effective doivent être ‘alignés’ pour que l’individu puisse se sentir en harmonie avec lui-même et avec le monde.


On pourrait même ajouter que l’image que les autres ont de lui et lui renvoient devrait théoriquement correspondre parfaitement à ce que cet individu est véritablement.


Si cet alignement n’est pas réalisé, alors Hachem envoie des épreuves lui imposant une remise en question, qui conduira à un changement dans l’image qu’il a de lui-même (ses peurs, ses freins, mais aussi ses dons, ses ressources et son potentiel non encore réalisé). Des épreuves qui lui permettront de renverser la situation à son avantage, et de passer d’une situation subie à une situation améliorée choisie".


Illustration : Daria Petrilli


Tous les livres d’Ariela Chetboun : Amazon FRANCE (livre papier et numérique) ici


Amazon US & ISRAEL (livre papier et numérique) ici


En LIBRAIRIE, en vente en Israël à :

  • Jérusalem : Gallia, 6 Mea Shearim

  • Tel Aviv : Librairie du Foyer, Masaryk 14

  • Netanya : Judaïca (passage Smilanski)

  • Raanana : Brakha la Bait, Kanion El Ram, 98 A'houza

  • Ashdod : Daniel Ifrah, Merkaz Topaz, 6 Montifiori

Et à Paris : Librairie Emet, 250 Bd Voltaire (XIème)


Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page