top of page
Rechercher

Au "Paradis"

Une graine de Cabale ou de Hassidout à planter dans ton Jardin des Connaissances…


Sais-tu, en fait, ce que l'on étudie ensemble ? Nous étudions le 4ème niveau... du Paradis. Absolument ! Ce que j'étudie avec mon maître et que je te transmets ici, c'est la Sagesse divine du 4ème niveau d'exégèse de la Torah. Car nous pouvons l'étudier selon 4 modalités différentes, dont les sens obtenus se complètent les uns les autres, sans se recouvrir. Ce système à quatre niveaux porte un nom : le Pardès, qui a donné "Paradis" en français. En réalité cela signifie le Verger des grenades, le champ des arbres fruitiers. Pourquoi Pardès ? Parce que PRDS, en hébreu, c'est l'acronyme de quatre mots :


Toutes les publications d’Ariela Chetboun ici


1 Pchat : premier niveau d'exégèse de la Torah, le sens littéral du texte, celui que l'on doit absolument entendre, comprendre (on pourrait même dire et "croire") et auquel on revient toujours. On le lit notamment avec RACHI, ce grand commentateur français champenois du XIème siècle https://fr.wikipedia.org/wiki/Rachi


2 Remez : deuxième niveau, l'allusion, l'allégorie, ce que le Texte nous évoque, en creusant profondément le sens


3 Drach : une "recherche" qui nous mène à d'innombrables histoires magnifiques, à de récits fabuleux. Ils se trouvent rassemblés notamment dans le "Midrach Rabba"


4 le Sod, enfin : le secret, la lecture ésotérique, la mystique de la pensée juive. La Cabale, et la Hassidout qui en découle.


L'eau, c'est la Torah dit-on, car elle nous donne vie

Le vin, c'est le sod, la Cabale, car il faut presser le raisin pour en extraire son principe

L'huile, c'est le secret du secret, car il faut presser beaucoup plus fort pour l'extraire. Elle représente la Hassidout.


Selon la source d'âme qui est la nôtre, selon notre personnalité profonde, nous sommes attiré(e) par un type de lecture ou par un autre. Moi, tu l'auras compris, je vis avec le Drash et le Sod ! Alors ce "Jardin" d'étude est mon paradis !


Toutes les publications d’Ariela Chetboun ici


Illustration : Codex Manesse, 1305-40

Posts récents

Voir tout

Kommentare


bottom of page