top of page
Rechercher

En Israël : des bonheurs simples

Je vis dans un monde où... on vit des bonheurs simples : les clémentines et les oranges sont presque mûres ! On en trouve déjà sur les marchés. Inutile d'en chercher hors saison. Une expression que j'adore et qui résume bien Israël à mes yeux, dans sa rugosité et sa vérité : "zé ma yech", c'est ce qu'il y a. Les mangues c'est fini, les figues aussi, le raisin, bientôt. En ce moment c'est les pommes, les poires (mais ça c'est pas très exotique), les grenades gorgées de soleil dont on achète un jus dans la rue, entre deux boutiques, et aussi les caramboles et les corossols. Et les avocats ! J'en mange plusieurs par semaine... Mais là, l'événement, c'est les agrumes.

Retrouver chaque jour Ariela Chetboun sur FaceBook ici


Dans le jardin, tous les matins on ramasse quelques citrons et pamplemousses, et nos oranges et clémentines seront bonnes, peut-être d'ici une semaine. Penser à faire la bénédiction sur les premiers fruits (on a attendu trois ans avant d'y goûter !).


Nous avons eu encore dix jours de soleil, après trois jours d'averses. Un temps absolument... parfait. La température idéale, une brise légère à certaines heures et une lumière... une lumière indescriptible. Ce Shabbat, je l'ai passé au soleil dans le jardin. Puis de nouveau une belle pluie !


La photo, c'est le verger en haut de la maison, à la lisière du moshav Avi'hail (ça veut dire "mon père est soldat" ; un moshav, c'est un village communautaire, généralement agricole) bâti par les hagdoudim, les bataillons juifs qui ont combattu dans l'armée britannique... puis contre elle.


La mer était lisse ce Shabbat, pas un souffle de vent, aucune vague sauf juste au bord, quelques pêcheurs dans l'eau jusqu'aux genoux. Et le soleil, quand il s'est couché, était rose fushia. Bonne journée !


Toutes les publications d'Ariela Chetboun ici

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page