top of page
Rechercher

Des mondes parallèles

« Pour comprendre ce qui va suivre, le mieux serait d’ouvrir notre perception à d’autres dimensions, comme celles du rêve, de la fiction ou de la visualisation mentale. Imaginer un univers de super-héros, comme dans le monde Heroic Fantasy. Des superpuissances qui s’affrontent dans ce monde-ci des hommes, des villes et des ambitions terrestres, alors que ce qui se joue vraiment, ce sont des affrontements inimaginables dans des mondes éloignés à des distances inouïes... Voilà ce qui se rapprocherait le mieux de nos capacités mentales de représentation, pour toucher du doigt ce que font véritablement, dans l’univers de la pensée juive, nos patriarches et nos matriarches ! Des mondes parallèles, où la partie se joue en même temps ici-bas et dans les mondes spirituels. Où les forces en jeu viennent d’univers éloignés et invisibles au commun des mortels, se réaliser et se concrétiser dans notre monde pour que celui-ci puisse évoluer et s’extraire de sa glèbe".


UNE ANNEE AVEC LA CABALE (extrait)

Secrets de la Torah et des Fêtes Juives

Livre 1/6 Genèse Berechit


Découvrir ici


LIRE LA SUITE – Vayichla’h 1/5


« Ici et là-bas en même temps. Il faut s’efforcer de considérer que les événements ont lieu au même moment dans le monde matériel (notre quotidien) et dans le monde spirituel (les mondes divins) ; dans l’extériorité des choses (la réalité) et dans leur intériorité (la vie spirituelle, les forces cachées de l’âme, l’inconscient), dans le monde « inférieur » (la terre) et dans les mondes « supérieurs » (dans les sefirot des mondes divins et des niveaux de l’âme).


Lorsqu’un tsadik agit dans notre monde (qu’il étudie, qu’il prie, qu’il combatte ou s’adonne à une activité de ‘hessed…), son action a son équivalent dans les mondes supérieurs, comme un double agissant parallèlement. Il transforme notre monde ainsi que d’autres mondes divins. Et dans une moindre mesure, il en est de même pour chacun de nous.


Il faut aussi intégrer l’idée que les grandes figures positives de la Torah – Abraham, Isaac, Yaacov, Yossef et ses frères, Moshé Rabbenou, etc. ainsi que leurs épouses – autant que les figures qui peuvent apparaître comme négatives – Nimrod, Essav, Lavan, Pharaon, etc. – sont tous des géants qui ont un corps dans ce monde et des forces spirituelles fabuleusement élevées dans les mondes divins et même dans la kedoucha. Chacun joue son rôle, joue sa partie pour que les choses adviennent, la plupart par des moyens détournés : mensonges, ruses, subtilisations, détournements, fuites, etc.


Ici nos héros peuvent être surpris, trompés ; ils peuvent être amenés à souffrir, s’enthousiasmer, espérer, s’efforcer… en même temps qu’ils savent d’avance tout ce qui va se produire et qu’ils connaissent la vérité profonde des uns et des autres, leur force spirituelle réelle ! Dans cette parasha Vayichla’h nous verrons comment ces choses se vivent sur des plans parallèles, et comment ces paradoxes n’en sont finalement pas »…


Toutes les publications d’Ariela Chetboun ici


Illustration : Avengers

Posts récents

Voir tout

留言


bottom of page